Accueil     |      Version Française du site musiclassroom.com FR English Version of the website musiclassroom.com EN Versión Española del sitio musiclassroom.com ES 普通话 CN
Boutique musique en ligne
MShop
Webtv musique en ligne
MTv
Partitions et tablatures gratuites en téléchargement
MScores
Cours de musique en ligne
MAcademy

Les bases

Comment commencer une chanson

1. Inspiration

 

Etape première de toute création, l'inspiration reste probablement l'un des moments les plus privilégiés de la vie d'un artiste.

Magique, divine ou mystérieuse, cette seconde d'éternité qui engendre une œuvre d'art est attribuée, selon les créateurs, à un état d'âme, une situation, un lieu ou un moment précis de son existence.

Comme tout autre artiste, le compositeur ou l'auteur d'une chanson doit savoir saisir ces instants parfois trop rares, qui s'effacent de la mémoire aussi spontanément qu'ils ont surgi, à l'aide d'une plume et d'un papier ou d'un enregistreur, ou de tout autre moyen susceptible de les immortaliser.

L'idée de base, issue de cette étincelle furtive, ne représente que la matière première d'une œuvre qui fera l'objet d'un travail parfois long et laborieux, exigeant du créateur des qualités aussi diverses que l'esthétisme, la technique, l'esprit d'invention et le souci de la perfection.

Par ces aptitudes, l'artiste musicien pourra alors exprimer tout son talent et concrétiser son idée initiale en donnant naissance à une pièce originale, équilibrée, séduisante et peut-être mémorable !

.

 

 

2. Le thème

 

Procéder à l'élaboration d'une chanson ne répond à aucun ordre chronologique impératif ou préétabli, les modalités de travail de chaque artiste étant uniques et intimement liées à ses goûts, ses affinités ou sa culture musicale.

Les thèmes musicaux, le texte, la grille harmonique, le rythme ou même une simple ambiance particulière peuvent tout aussi bien jouer un rôle de "locomotive" dans la création d'une chanson.

Dans l'exemple précis de la chanson "Tu étais là" ( Stéphane Ellia / Yves Feger ) que nous avons choisi pour illustrer notre analyse, les thèmes musicaux ( mélodies ) préexistaient aux autres éléments.

Voici à ce sujet quelques conseils préalables utiles :


.

a. La simplicité

 

Elle caractérise la plupart des grands succès qui jalonnent nos "hit parades" depuis des années. En effet la chanson reste avant tout un art populaire et un thème à succès doit rester mémorisable par tout public.

 

 

b. Le caractère vocal

 

La voix est certainement l'instrument le plus difficile puisqu'elle ne prend ses points de repère qu'à l'aide de l'oreille et non pas d'une "clé" ou d'une "touche".

Afin de faciliter l'exécution vocale, tentons de respecter les règles suivantes :

 

- Les "intervalles" mélodiques doivent être les plus conjoints possibles ou assez courts    ( 2ndes, 3ces, 4tes, 5tes, 6tes ou 8ves ).

Eviter les intervalles plus difficiles d'exécution ( 7èmes, 9èmes, 10èmes 11èmes etc.. ), les intervalles diminués ou augmentés, et les chromatismes trop longs
( 1/2 tons successifs ).

- La "tessiture" de la mélodie doit correspondre à celle de la voix à laquelle on la destine. Il faut aussi éviter de soutenir une voix dans un registre extrême ( grave ou aigu ) où celle-ci se trouverait en difficulté.

- Les "respirations" doivent être fréquentes, permettant à l'interprète de reprendre son souffle régulièrement. Celles-ci sont placées sur des points "charnière" de la chanson en respectant la structure du texte.

- La "courbe mélodique" doit être souple et directionnelle pour se démarquer de l'écriture instrumentale parfois trop virtuose.

 

 

c. Le nombre de thèmes

 

C' est un facteur influant sur la réussite d'une pièce chantée. S'il est trop important, nous n'obtiendrons qu'une dispersion et l'auditeur ne trouvera plus ses points de repère.             

A l'inverse, un thème unique risque de devenir très vite répétitif et rébarbatif.

 

 

b. L'anacrouse, le climax et la désinence

 

Ces 3 termes savants désignent simplement les phases de "tension", de "point culminant" et de "repos" de toute mélodie.

Ces phases insufflent vie et respiration au thème afin d'éviter platitude et monotonie.

Poursuivez ce cours !

Commentaires