Accueil     |      Version Française du site musiclassroom.com FR English Version of the website musiclassroom.com EN Versión Española del sitio musiclassroom.com ES 普通话 CN
Boutique musique en ligne
MShop
Webtv musique en ligne
MTv
Partitions et tablatures gratuites en téléchargement
MScores
Cours de musique en ligne
MAcademy

Accompagnement en arpèges 1

Arpèges ascendants 1

1. Exemples et analyses

 

a. Scherzo en Ut majeur (Alberti) :

 

 

L'accompagnement de la main gauche déroule un arpège de 3 croches "legato" correspondant à 1 temps de cette mesure composée à 2 temps.

 

Les notes choisies représentent l'accord parfait de Do majeur ( mes. 1 & 2 ) c'est à dire : la fondamentale ( do ), la 3ce maj. ( mi ) et la 5te juste ( sol ).

 

Les mesures 3 & 4 déroulent l'accord de 7ème de dominante ( Sol - Si - Ré - Fa ), à l'état de 1er renversement ( Si - Ré - Fa - Sol ), et sans le Ré ( Si - Fa - Sol ), qui lui se trouve à la main droite.

 

Les notes Do et Fa en clés de Fa à la main droite ( mes. 2 & 4 ) croisent avec la main gauche pour assurer de véritables basses d'accords.

 

Les 2 mains se complètent rythmiquement ( noire contre 3 croches ) mais utilisent parfois le même rythme ( mes. 2 & 4 ).

 

L'accompagnement de main gauche se situe en clé de Sol, très proche de la mélodie, ceci permettant une homogénéité et une légèreté dues à la tessiture médium - aiguë.

 

 


b. Clair obscur (Yves Feger)

:

 

 

La main gauche exécute ici des arpèges en doubles croches sur l'accord de Réb majeur (1er temps), Fa mineur (2eme temps) et Fab majeur en 1er renversement (3eme temps).


Ces arpèges sont ici plus espacés et restent basés sur les 3 notes de l'accord parfait (fondamentale - 5te - fond. - 3ce, etc…).


Notons également que la mélodie de main droite est doublée en 3ces, appuyant ainsi l'harmonie de main gauche.


Comme précédemment, les relations entre la mélodie et les basses d'accords sont complémentaires, le plus souvent en relation de 5te ou de 3ce.

 

Enfin, les basses sur les temps 1,2 et 3 décrivent également un arpège créant une espèce de contre-chant au thème de main droite.

 

 

c. 5ème invention à 3 voix ( J.S. Bach ) :

 

 

Remarquons tout d'abord la parfaite complémentarité rythmique entre les 2 mains qui répondent à l'alternance 'passif / actif'. Les 2 voix entament ici un dialogue.


La main gauche donne un arpège de 3 doubles croches en contretemps, et suivi de 2 noires.
Ce motif répétitif (ostinato) semble immuable et permet 2 accords par mesure: (ex. 1ère mesure : Mib majeur sur temps 1 & 2 / Do mineur sur temps 3).

 

Les notes de cet arpège déroulent l'accord parfait traditionnel sous forme de tierces successives.

 

La présence des 2 noires d'accompagnement permet au thème pointé de la main droite de prendre un certain relief, dans le style des ouvertures 'à la française'.

 

 

d. rondo opus1 ( F. Chopin ) :

 


Dans ce cas, l' accompagnement est confié aux 2 mains en alternance sur un arpège espacé de l'   accord parfait majeur de Réb, suivi de celui de 7ème de dominante de Lab sous forme de 1er renversement (Do - Mib - Solb - Lab).


Ici, le thème de la main droite ne dure que 2 temps (mes. 2 / temps 2 & mes. 3 / temps 1), et s'imbrique dans l'arpège, passant ainsi presque inaperçu.


L'accompagnement reste fluide et s'étend sur près de 4 octaves.

Poursuivez ce cours !

Commentaires